Précarité énergétique

La précarité énergétique est l’incapacité à se chauffer convenablement en raison de revenus insuffisants, de la mauvaise qualité énergétique de son logement et du coût de l’énergie. Les ménages défavorisés consacrent en moyenne 15 % de leurs revenus aux dépenses énergétiques, contre seulement 6 % pour les ménages plus aisés. De la précarité énergétique s’ensuivent des situations d’impayés et d’inconfort, des logements qui se détériorent, une dégradation de la santé des habitants et une exclusion sociale.

L’ALE 37 aide les acteurs du département d’Indre et Loire à structurer et à coordonner les actions préventives contre la précarité énergétique : formations, diagnostics, assistance technique… Dans l’agglomération de Tours, cette mission correspond à l’action n°19 « Lutter contre la précarité énergétique » du Plan Climat.

 

L’ALE a développé avec les Compagnons Bâtisseurs sur le territoire de l’Indre-et-Loire une plateforme Soli’Bat, qui collecte auprès des entreprises des matériaux de construction à l’attention des ménages défavorisés, afin de pouvoir boucler des chantiers de réhabilitation des logements. Ce projet correspond notamment à l’action n°20 du Plan Climat de l’agglomération de Tours « Accompagner l’auto-réhabilitation ».

 

L’ALE travaille aux côtés de la Fondation Abbé Pierre sur le bilan de son programme « 2000 toits pour 2000 familles » : voir les extraits du colloque du 3 avril 2012 « De la passoire thermique au logement très social ».

Ci-dessous une vidéo sur le travail de l’ALE avec la Fondation Abbé Pierre :

L’ALE 37 contribue également au réseau RAPPEL.